SAMEDI 15 DECEMBRE 2018 : 300 MANIFESTANTS CONTRE LE PROJET TERZEO

Publié le par la section PCF Meaux Dammartin Lizy

Décidément, l'opposition au projet TERZEO ne faiblit pas ! Deux ans après la constitution du collectif "NON AU SITE DE DECHETS DANGEREUX TERZEO", ils étaient encore près de 300 ce samedi 15 décembre 2018 à réaffirmer, lors d'une manifestation de la mairie de Meaux à la sous-préfecture, leur opposition au projet TERZEO.

Une action qui faisait suite aux nombreuses initiatives qui ont jalonné ces deux dernières années : rassemblement devant la mairie de Villenoy le 26 novembre 2016 , rassemblement devant la mairie de Meaux à l'occasion d'une réunion du conseil communautaire du Pays de Meaux le 2 décembre 2016 , manifestation le samedi 10 décembre 2016 de la mairie de Villenoy au calvaire de Villenoy, participation de 400 personnes à la réunion d'information organisée le 7 janvier 2017 à Villenoy, manifestation le 29 avril 2017 de la sous-préfecture à la mairie de Meaux, réunion publique le 16 décembre 2017 à Chauconin-Neufmontiers, marche écologique le 16 juin 2018 le long du canal de l'Ourcq.

Avant le départ de la manifestation, les représentants de l'association M.A.R.N.E ont rendu compte de leur entrevue avec MR PARIGI, député de la circonscription, et Mr SARRAZIN, vice-président de la CAPM. Mr PARIGI s'est engagé à saisir le ministre de l'environnement et à poser une question écrite à l'Assemblée Nationale.

Les manifestants se sont ensuite engagés dans les rues de Meaux (rue des Vieux Moulins, rue Saint-Etienne, rue du Général Leclerc, rue du Faubourg Saint-Nicolas...) pour rejoindre le parvis de la Place de l'Europe et stationner devant la sous-préfecture. Une motion a été alors adoptée à l'unanimité des présents. Elle sera adressée à la Préfète avec les 6 000 signatures des deux pétitions, dont celle de notre section, qui revendiquent l'abandon du projet TERZEO.

Gageons que cette manifestation connaîtra des prolongements en terme de mobilisation si la Préfète, qui a prolongé de deux mois l'instruction du dossier TERZEO, ne prenait pas en considération l'opposition quasi unanime des habitant(e)s, des élu(e)s et des associations qui exigent depuis deux ans l'abandon du projet TERZEO.

 

NB : Sur l'aspect technique du projet TERZEO, et notamment les nombreuses raisons qui justifient un refus d'autorisation d'exploiter à TERZEO, nous nous renvoyons à la page facebook du collectif "NON AU SITE DE DECHETS DANGEREUX TERZEO" et de l'association M.A.R.N.E qui ont mené un travail considérable depuis 2 ans pour mettre en évidence les dangers que représente le projet TERZEO en terme d'environnement, de qualité de vie et de santé publique (voir lien ci-dessous)

Prise de parole des représentants de l'association M.A.R.N.E avant le départ de la manifestation

Prise de parole des représentants de l'association M.A.R.N.E avant le départ de la manifestation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article