Compteurs Linky, à Meaux comme ailleurs, pourquoi le courant a du mal à passer ?

Publié le par la section PCF Meaux Dammartin Lizy

Compteurs Linky, à Meaux comme ailleurs, pourquoi le courant a du mal à passer ?

Les communistes du Pays de Meaux ont fait connaître leur opposition à la pose des compteurs LINKY en diffusant à 10 000 exemplaires un tract sur les marchés et dans les boites aux lettres. Leur action et celle d'un collectif de citoyens (STOP LINKY MEAUX ET NORD 77) ont contraint JF Copé, lors du conseil municipal du 22 septembre 2016, à reconnaître l’inquiétude de nombreux meldois à propos des compteurs LINKY. Mais, comme on pouvait s'y attendre, il a refusé de faire voter une délibération en interdisant la pose. En fait, sur la question des compteurs LINKY comme sur le dossier TERZEO (stockage d'un million de tonnes de déchets dangereux à Villenoy), J-F Copé manoeuvre en recul sous la pression des citoyennes et citoyens qui se mobilisent. Chacun aura compris que la proximité des élections législatives n'est sans doute pas étrangère à ces positionnements ambigus de J-F Copé.

Aujourd'hui, l'action se poursuit de manière individuelle, par envoi d'une lettre de refus de la pose du compteur Linky, ou collective notamment sous l'impulsion du collectif STOP LINKY MEAUX ET NORD 77.

STOP LINKY !, ce n'est donc pas fini et nous vous invitons à lire le dossier très complet sur les compteurs LINKY publié sur L'HUMANITE.FR le 8 février 2017 (cf. lien ci-dessous)

Et si vous ne l'avez pas encore fait, nous vous invitons à signer la pétition du collectif STOP LINKY MEAUX ET NORD 77 (cf. lien ci-dessous).

Vous trouverez également sur le site de ce collectif les actualités sur l'action contre la pose des compteurs LINKY à Meaux et dans le nord de la Seine-et-Marne et en particulier le compte-rendu de la réunion du 7 janvier 2017 à Meaux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article